Lire plus :
Un retour mouvementé

Un mois plus tard, je débarque à l'aéroport Atatürk avec un énorme sourire ainsi que deux valises remplies de chocolat...

La bonne annonce

Je me fais une raison : une colocation propre à Istanbul, ça n’existe pas. Je suis sur le point de prendre...

C’est beau mais c’est loin…

Ce qui est bien avec Tarabya, selon Berrak, c’est que c’est calme. Certes. La commune est tellement éloignée du centre...

Fermer