Lire plus :
Istanboul dangerous

Depuis quelques jours, j’ai les nerfs en pelote, le cerveau qui s’échauffe, la tête qui tourne. En plus de la langue...

J’aime les Turcs

J'aime les Turcs. Parce qu'ils sont accueillants: quand je suis arrivée à Istanbul, Berrak s'est pliée en quatre pour moi...

Networking et plus si affinités…

Je m'adresse à l'homme en question en turc mais il me répond dans un anglais parfait. Lider m'explique que sa mère est...

Fermer