Lire plus :
Tu t’appelles Melody?

Le lendemain matin, je quitte l'île de Büyükada pour rentrer à Istanbul. Sur le bateau, je bouquine tout en sirotant...

J’aime les Turcs

J'aime les Turcs. Parce qu'ils sont accueillants: quand je suis arrivée à Istanbul, Berrak s'est pliée en quatre pour moi...

En vrac – par Jocelyne Fonlupt

Fermer