Lire plus :
Un retour mouvementé

Un mois plus tard, je débarque à l'aéroport Atatürk avec un énorme sourire ainsi que deux valises remplies de chocolat...

J’emménage

Jour J, je quitte Tarabya ! Berrak, la larme à l’œil sur le perron, m’aide à embarquer ma valise dans un...

Mon Turc typique… sur la pente raide

Ebu, un des colocataires de Şafak, a une copine. Elle s'appelle Fatoş. En français, ça se prononce "Fatoche". En fait...

Fermer