Lire plus :
J’aime les Turcs

J'aime les Turcs. Parce qu'ils sont accueillants: quand je suis arrivée à Istanbul, Berrak s'est pliée en quatre pour moi...

Protégé : Istanbulle et ses annonceurs

Il n’y a pas d’extrait, car cette publication est protégée.

La fin d’une ère

Farah est partie et c'est maintenant au tour de Mano de quitter Istanbul. Dans trois jours, ma coloc' bien-aimée prendra...

Fermer