Lire plus :
J’aime les Turcs

J'aime les Turcs. Parce qu'ils sont accueillants: quand je suis arrivée à Istanbul, Berrak s'est pliée en quatre pour moi...

C’est la dèche

Début novembre 2009, rien ne va plus. Je perds ma collaboration au Bioinfo. C'est mon magazine préféré pour lequel j'écris...

Le livre en ligne

Pourquoi la dernière anecdote du livre date de 2009? Parce que j'écris rétrospectivement, toutes les aventures vécues à mon arrivée...

Fermer